Premières vente de poisson sur le marché weebi

Nous vous parlions en Avril de l’incubation de Weebi à Paris dans l’espace de coworking le Plateau de la Société Générale. L’objectif : développer « fiu » une solution pour faciliter la commercialisation du poisson à Dakar afin de réduire les pertes et invendus. Jeune Afrique a évoqué le sujet, retour complet sur ce projet inspirée des témoignages des acteurs de l’informel et professionnels de la pêche lors du Hackathon l’Arbre à Palabres à Abidjan.

Pour permettre aux poissonneries de diminuer les pertes dues aux invendus nous avons créé en juin un groupe de vente de poisson sur whatsapp réservé aux restaurants de Dakar. Pourquoi les restaurants ? Car ils cherchent des canaux complémentaire pour éviter les ruptures produits. En période creuse lorsque le poisson manque, les prix flambent et les négociations avec les fournisseurs se tendent. Mieux vaut avoir plusieurs solutions d’approvisionnement.
Pourquoi Whatsapp ?
Plus personne n’a le temps d’aller sur un site internet ni même de télécharger une nouvelle appli, là c’est simple, visuel et sans engagement.
Pour faciliter les présentations nous avons nommé le groupe « marché weebi » et laissé de côté le nom ‘fiu’ moins évocateur. Le marché donc, compte ce mois-ci 20 poissonneries et vise 50 commandes. Les témoignages de nos clients sont unanimes, le service leur permet de :
1. Trouver de nouveaux clients
2. Faire plus de promotion pour leurs produits

 

marche weebi2 thiof 2018_08_06 - anonymisemarche weebi portrait anonymise 2018_18_03
Comment les utilisateurs de l’application weebi utilisent-ils le marché ?
Démonstration en son et en images par Awa qui présente le partage d’un produit vers le marché. Une fonctionnalité qui permet de donner toutes les informations aux clients afin de faciliter la négociation et la prise de commande, le lien : https://youtu.be/oNe5k7XHUK0 :

Le code du baol baol

Flyer weebi 3

Avez-vous déjà entendu parler du Système D ? Le système D c’est le système de la débrouille, ou comment se sortir de n’importe quelle situation avec ce que l’on a sous la main. A Dakar on trouve de nombreux maîtres du système D, des hommes et des femmes qui chaque jour inventent des solutions efficaces et rapides pour continuer leurs activités. Ils opèrent dans le commerce et la vente de détail, ce sont bien sur les « baol-baol ».

Ils n’ont pas de diplôme d’école de commerce, et pourtant ils abordent chaque problème, chaque décision de façon ultra-pragmatique. Comment font-ils pour faire tourner la boutique ? La principale raison est qu’ils connaissent leur entreprise par coeur. Lorsque nous avons configuré l’un des premiers kits weebi avec un grossiste du quartier de Sacré Coeur, il a listé de tête les 500 produit qu’il avait en stock, puis a énoncé chacun des prix et les quantités. Il travaille en fait avec 40 fournisseurs différents, échangeant en anglais, français, espagnol, wolof, peul et bambara pour finaliser les commandes. Il utilise sans ces son téléphone et whatsapp pour vérifier les meilleurs prix et les nouvelles offres. A la fin de la journée il a à peine le temps de calculer ses marges. Ce qui lui importe c’est de savoir si les ventes ont augmenté.

D’un point de vue comptable, la façon dont il suit ses comptes est un désordre total. Mais de son point de vue elle fait sens. Pourquoi passer du temps à écrire ce que je sais déjà quand je peux faire tellement à-côté ? Il garde donc la comptabilité à un strict minimum en attendant le prochain inventaire. C’est là que notre outil devient intéressant ; au lieu de passer deux jours à recompter chaque article en boucle, en appuyant sur un bouton tous les produits vendus sont listés. En cas de doute les factures sont archivées et facile à retrouver. Weebi permet aujourd’hui à notre client de dégager une journée par mois qu’il peut consacrer pleinement au développement de son activité.

Have you ever heard of System D ? It stands for le Système de la Débrouille, which means to get by, to sort out of any situation with whatever is available. In Dakar there they are a lot of system D masters, men and women  who work in unreliable environment and manage to come up with effective and simple solutions to do business. They operation in wholesale and retail, they are also know as baol-baol.

None of them have a business diploma, but they solve problems with a pragmatic angle and take sharp decisions. How do they handle it ? The main reason is that they know their business by heart. When we set-up one of the first weebi POS with a wholesaler in Sacré Coeur district he listed all 500 products he had in stock and then quoted their respective prices and quantities. He deals with 40 different suppliers, talking in english, french, spanish, wolof, peul, bambara to process orders. He uses his phone and whatsapp relentlessly to track best prices and new deals. At the end of the day he barely has time to compute margins. What he cares about is whether sales have grown.

From an accountant point of view baol-baol paper bookkeeping is… well a complete mess. But from system D’s perspective it makes sense. Why would one write down things they already know when they can do so much on the side ? So they keep bookkeeping to a strict minimum until next inventory. This is when our tool comes in handy : instead of spending two days counting items over and over, in one touch of a button all products sold are listed. In case of doubts invoices are archived and easy to find. Now every month he saves one day of inventory that he can spend on seizing new business opportunities.

Weebi hack Paris

En décembre dernier weebi a remporté le Hackathon l’Arbre à Palabres organisé à Abidjan par le Lab Innovation de la Société Générale Jokkolabs. Nous avons présenté fiu, une solution permettant de commander du poisson en direct auprès des poissonneries de Dakar et qui tire parti du porte-monnaie éléctronique yup pour faciliter le paiement et acheter à crédit.
Nous travaillons au développement de cette solution à Paris au Plateau, l’espace de créativité et collaboration de la Société Générale. Une magnifique opportunité de rencontrer d’autres entrepreneurs, de bénéficier d’un accompagnement de qualité (#Jokkolabs), et de faire la promotion de weebi auprès d’un plus grand public.

Arbre a palabre
Arbre a palabre2
Arbre a palabres
Pisco et Pierre weebi au Plateau
Pisco Abidjan
tagworld

Les TICs permettent aux commerçants d’être plus performants.

Sidy BIT
sidy bit 2 L’équipe weebi a participé au Séminaire de recherche sur les Technologies de l’Information et de la Communication et l’économie informelle afin d’illustrer comment une solution de caisse tactile, un outil IT simple, permet aux commerçants de mieux gérer leur activité.
Un grand merci au Bureau International du Travail, à Orange et au LAM (Les Afriques dans le Monde) pour cet événement.
Le mémoire de recherche parrainé par Jean-Philippe Berrou, François Combarnous et Thomas Eekhout est disponible ci-dessous.

Brochure 2018

La nouvelle brochure commerciale de weebi est disponible sous la forme d’une application android via brochure weebi ou en cliquant sur l’image. Bonne lecture.

brochure 2018

 

Weebi a récolté 4 000 euros

Voici les dernières nouvelles autour de weebi :
Awa GUEYE responsable commerciale de Weebi finalise sa trentième vente au mois de Novembre.
thierno socle

awa pitching sleeping

Birante SY nouvelle recrue de weebi et développeur diplômé du programme 10 000 codeurs étrenne sa nouvelle machine.

birante machine 2

Pisco FAYE, Directeur Technique et associé de Weebi était à Abidjan pour finaliser un accord avec Impresa leader de la distribution des solution de caisse et de facturation. Cette société située aux Deux-plateaux et créée par Jules Ephoe en 2007 devient le distributeur exclusif de la marque weebi en Côte d’Ivoire.

impresa et weebi signature

Enfin merci à tous pour votre soutien à la cagnotte Weebi clôturées fin Novembre. Vos dons ont dépassé nos attentes et nous permettent aujourd’hui de promouvoir weebi auprès des boutiques et commerces de proximité de la capitale Sénégalaise et dans la sous-région !

Weebi part en campagne pour équiper les commerces sénégalais !

weebi shop

Le défi est lancé ! Seulement pour assurer un service client de qualité et un suivi de proximité nous devons recruter plus de commerciaux que ce que nous avions anticipé. Nous avons besoin de former trois jeunes et de les équiper pour qu’ils puissent se constituer leur propre clientèle. Pour leur assurer un salaire décent et du matériel de qualité nous avons besoin de 3 000 euros. Pour nous soutenir vous pouvez partager le lien de notre cagnotte Leetchi et y contribuer : https://www.leetchi.com/c/weebi

Merci pour votre soutien !