Le code du baol baol

Flyer weebi 3

Avez-vous déjà entendu parler du Système D ? Le système D c’est le système de la débrouille, ou comment se sortir de n’importe quelle situation avec ce que l’on a sous la main. A Dakar on trouve de nombreux maîtres du système D, des hommes et des femmes qui chaque jour inventent des solutions efficaces et rapides pour continuer leurs activités. Ils opèrent dans le commerce et la vente de détail, ce sont bien sur les « baol-baol ».

Ils n’ont pas de diplôme d’école de commerce, et pourtant ils abordent chaque problème, chaque décision de façon ultra-pragmatique. Comment font-ils pour faire tourner la boutique ? La principale raison est qu’ils connaissent leur entreprise par coeur. Lorsque nous avons configuré l’un des premiers kits weebi avec un grossiste du quartier de Sacré Coeur, il a listé de tête les 500 produit qu’il avait en stock, puis a énoncé chacun des prix et les quantités. Il travaille en fait avec 40 fournisseurs différents, échangeant en anglais, français, espagnol, wolof, peul et bambara pour finaliser les commandes. Il utilise sans ces son téléphone et whatsapp pour vérifier les meilleurs prix et les nouvelles offres. A la fin de la journée il a à peine le temps de calculer ses marges. Ce qui lui importe c’est de savoir si les ventes ont augmenté.

D’un point de vue comptable, la façon dont il suit ses comptes est un désordre total. Mais de son point de vue elle fait sens. Pourquoi passer du temps à écrire ce que je sais déjà quand je peux faire tellement à-côté ? Il garde donc la comptabilité à un strict minimum en attendant le prochain inventaire. C’est là que notre outil devient intéressant ; au lieu de passer deux jours à recompter chaque article en boucle, en appuyant sur un bouton tous les produits vendus sont listés. En cas de doute les factures sont archivées et facile à retrouver. Weebi permet aujourd’hui à notre client de dégager une journée par mois qu’il peut consacrer pleinement au développement de son activité.

Have you ever heard of System D ? It stands for le Système de la Débrouille, which means to get by, to sort out of any situation with whatever is available. In Dakar there they are a lot of system D masters, men and women  who work in unreliable environment and manage to come up with effective and simple solutions to do business. They operation in wholesale and retail, they are also know as baol-baol.

None of them have a business diploma, but they solve problems with a pragmatic angle and take sharp decisions. How do they handle it ? The main reason is that they know their business by heart. When we set-up one of the first weebi POS with a wholesaler in Sacré Coeur district he listed all 500 products he had in stock and then quoted their respective prices and quantities. He deals with 40 different suppliers, talking in english, french, spanish, wolof, peul, bambara to process orders. He uses his phone and whatsapp relentlessly to track best prices and new deals. At the end of the day he barely has time to compute margins. What he cares about is whether sales have grown.

From an accountant point of view baol-baol paper bookkeeping is… well a complete mess. But from system D’s perspective it makes sense. Why would one write down things they already know when they can do so much on the side ? So they keep bookkeeping to a strict minimum until next inventory. This is when our tool comes in handy : instead of spending two days counting items over and over, in one touch of a button all products sold are listed. In case of doubts invoices are archived and easy to find. Now every month he saves one day of inventory that he can spend on seizing new business opportunities.